vendredi 18 avril 2014

A quoi sert JLG ?



Cette année Jean-Luc Godard est à Cannes avec Adieu au langage présenté comme son testament et dont la bande-annonce provoque déjà la polémique. C'est normal et même assez sain; après tout, le provocateur doit assumer les conséquences de ses choix esthétiques et idéologiques.

Note du 24 avril: la bande-annonce a été retirée officiellement à la demande de la boîte de prod' pour une affaire de droits. Sur un trailer, c'est curieux. Question: si les commentaires avaient été élogieux, la bande-annonce serait-elle toujours visible ?

Note du 13 mai: la boîte de prod' a déposé un trailer raccourci.
Je n'ai rien dit, même si le retrait de la première version est énigmatique.

A propos de JLG, j'avais mis de côté deux "pavés" à regarder pendant la trêve pascale:

Dialogue en huit parties entre Fritz Lang et JLG (1967)

Morceaux de conversations avec Jean-Luc Godard

Photo: sur le tournage d'A bout de souffle par Raymond Cauchetier

10 commentaires:

Le cabinet des rugosités a dit…

Bonjour,
C'est quoi, son dernier film ?

René Claude a dit…

Hello,
Il s'agit de Adieu au langage. J'ai mis un lien vers la bande-annonce.

Le cabinet des rugosités a dit…

Oui mais je ne comprends pas... ;))

René Claude a dit…

Je crois qu'il va falloir faire avec cette... ce... Enfin, heu... moi non plus. ;)

Sim a dit…

Très perturbante cette bande annonce...
On dirait que le grand maitre passe à l'amateurisme, que l'adulte passe à l'adolescence... C'est comme un aveu de sénilité; bizarre autant qu'étrange.

René Claude a dit…

Pourquoi continue-t-il à tourner après avoir affirmé que le cinéma était mort ? J'ai de la peine à suivre...

Sim a dit…

Il a peut-être besoin d'argent tu sais? :)

René Claude a dit…

Peut-être, mais pourquoi le montrer comme ça ? C'est pas digne du grand cinéaste qu'il est (était).

debout a dit…

Je m'arrête à "deux ou trois choses que je sais d'elle" et j'arrive, parfois, à revoir "la chinoise" en vitesse rapide, mais après ? Après ? J'en ai vu quelques uns, sans déplaisir mais n'ai aucun désir de les revisionner ou si, peut être, à l'occasion "nouvelle vague".
J'ai eu longtemps les "histoire(s) du cinéma" en bande son pour faire de la voiture.
"Film socialisme" ? Rien que le titre donne envie de fuir ! Et cette nouvelle bande annonce ? C'est filmé comme ces conneries pour (grands) ados qui traînent sur la toile... du coup ça va peut être intéresser les miens ? Pour ma part, je dis "joker" !

René Claude a dit…

La bande-annonce a été retirée. J'espère qu'il s'agit effectivement d'une affaire de droits.