mardi 25 août 2015

Dans ma boîte @ mails




Yaya nous propose une version assez improbable du classique des Kinks par Bob Smart & The Hightlights Singers. Si vous pensez que je l'ai retenue à cause du nom du band, vous avez tout juste. Quel blaze !

Photo : Miss Vikki Dougan en pleine crise vinyl addict.

samedi 22 août 2015

The smokin' days


(Douze jours sans tabac.)

Willy DeVille

Je voulais scanner quelques images et déposer un extrait du roman de Miss Despentes, rien de bien compliqué, un truc élémentaire, mais j'ai calé lamentablement. Inquiet, j'ai demandé à l'un des (bons) docs qui suivent ma rééducation si ces coups de mou étaient normaux. Après un infarctus, l'affect déguste sévèrement : coups de déprime, impression de vacuité, mélancolie aggravée... Il ne faut pas s'inquiéter, c'est normal. Alors si c'est normal, à plus tard.

Just for fun


Les pages Flashbak (sic) du site britannique Anorak offrent des visuels anciens aux petits oignons comme cette créature demandant des comptes à Eugene Bilbrew, son créateur probable.
La maladresse du trait renforce l'impression de dessins exécutés entre deux commandes sérieuses. Les perspectives et les proportions sont souvent approximatives et pourtant le charme désuet de ces illustrations coquines opère, en tout cas chez moi.
Just for fun

Petit Déj'




Pour débuter en douceur devant un solide petit déj' et décrasser ses oreilles de toutes les daubes encaissées en 24h, je vous propose I've Got Love If You Want It par Slim Harpo dont le blues minimaliste mettait en transe les jeunes gandins britanniques et soniques au début des 60's. (Mick Gégère, Eric Burdon, Van Morrison, Stevie Windwood und so weiter.)

Photo du bas : Larry Niehues

vendredi 21 août 2015

The smokin' days


- Snif !

Le stress, je peux contrôler... L'alcool n'a jamais été un problème... Je mange (assez) équilibré sans en faire tout un plat (!)... C'est le tabac qui me manque, le soir surtout. Alors je m'accroche en tirant sur ma nouvelle plume à vapeur. Virginie Despentes fait dire à un des personnages de Vernon Subutex que la cigarette électronique ressemble à une Mont-Blanc. Pas faux. L'image d'un troupeau de bobos suçotant leur porte-plume en descente de coke est assez croquignolette. ;) Je déposerai un extrait de son roman ce ouikend. (Coups de pompe sur coups de mou, j'ai pas pu embrayer. Ce sera pour la semaine à venir. Sorry.)

Sur la b.o., When I Come Home, du funk live en fusion par Sharon Jones et ses boys.

jeudi 20 août 2015

Ceux qui s'exposent : FFS en concert



Glamour toujours !

The Sparks et Franz Ferdinand (FFS) seront ce soir sur la grande scène du festival Pully For Noise à côté de Lausanne. En temps normal, j'aurais sans doute secoué ma flemme pour assister à l'affaire. En temps normal... Sur l'album du super groupe, j'aime bien The Call Girl que je dépose dans la b.o.

mercredi 19 août 2015

Toto aime l'art : transports


Gino Severini, Train de banlieue entrant dans Paris, 1915
Sur la b.o.: In The City. Je réécoute The Jam ces jours. Ils me font du bien.

mardi 18 août 2015

Ceux qui nous manquent


Herman Brood, Berlin Schmerzst

Ich hab ein koffer der steht in Berlin 
Deswegen far ich da immer wieder hin 
Ich hab so’n heimwee nach der Kurfurstendam 
Berliner tempo musik und tamtam 
Kreuzberg weint aufs Damenkloo 
Neue welle auf die schnelle video sowieso 

Ach komm kleiner mann was guckst du mich an 
Da draussen dreht die welt 
Genau wie bei uns in Amsterdam 
Warum weinst du kleiner Berliner 
Heute abend gehts wieder losz 
Frische gesichte dunkle gesichte auf Bahnhof zoo 
Alles kommt wieder gut 
Nur unsere liebe nicht 
Neue welle auf die schnelle 
Marmo stein und eisen bricht 

Berlin schmerzst...

Photo : Erich Lessing

lundi 17 août 2015

dimanche 16 août 2015

The smokin' days


Accident cardiaque oblige, j'ai arrêté de fumer* depuis une petite semaine. J'en bave mais je ne suis pas et ne serai jamais un de ces repentis du tabac intolérants. Tant qu'on ne me marche pas sur les boots, vivre et laisser vivre reste ma ligne de conduite.
Dans le jukebox, une petite capsule de northern soul avec Patrice Holloway
Bon dimanche

* Le tabac est LE facteur aggravant avec les cons, facteur de stress, qui heureusement ont tendance à s'auto-épurer dans le coin cet été. Voilà une convalescence qui s'annonce plutôt bien. De toute façon...

vendredi 14 août 2015

Mes copines pom pom girls...



... Dansent la ronde de la vie parce que ça été tangent : infarctus du myocarde. J'en ai profité pour lire les deux volumes de Vernon Subutex de Virginie Despentes, un grand roman français qui me donne envie de réécouter des titres sérieux. Je me retape et j'en parle. D'ici là, prenez soin de vous. Sans charre !
Sur la b.o., The Jam live en 1977. Avec les années, je trouve que le gang à Paul Weller tient bien la distance, mieux que certains groupes très (trop ?) typés 1977. Parce qu'ils écoutaient des classiques rock et soul et refusaient l'étiquette punk ? Perhaps...

Photo : Garry Winogrand

dimanche 9 août 2015

Belle (de) nuit


Berlin, 1958 : striptease devant un film muet de Chaplin au Kino Club par Burt Glinn.
Source
J'ai un peu ramé pour la b.o., mais au final je suis ravi de pouvoir déposer un lien vers Killer de Sparkle Moore, une authentique chanteuse rockab' avec sa superbe pompadour volée par Brian Setzer.
Un autre ? Un autre.

Just For Soul


Sur la b.o. dominicale, on retrouve Mary Wells avec You Beat Me To The Punch.

vendredi 7 août 2015

Ceux qui nous quittent/Pop suprême




Je ne connaissais pas Liverpool Lullaby par Cilla Black. Quand j'ai appris qu'elle avait rejoint le paradis pop, j'ai rafraîchi ma mémoire en réécoutant quelques uns de ses titres. Cette berceuse de Liverpool est une accroche agréable pour lancer mon billet.
L'ex protégée des Fab Four, la petite fiancée de Liverpool  - l'expression the girl next door semble avoir été créée pour elle - devint une icône britannique pop durant les 60's. Sa reprise de Anyone Who Had a Heart * composé par Burt Bacharach pour Dionne Warwick la propulsa en tête des charts d'outre-Manche l'année 64. Après la chanson, elle fit de la télé comme animatrice, obtenant là aussi un véritable succès populaire grâce à ses shows qui rassemblaient des millions de téléspectateurs. Une mini série biopic' a même été produite avec Sheridan Smith dans le rôle de Miss Black. Elle avait pris sa retraite en Espagne où elle nous a quittés le 2 août dernier.

* Bloquée pour la Suisse. Et ailleurs ?

mercredi 5 août 2015

Just For Swing


Je cherchais de bons enregistrements numérisés de Count Basie. Réunis par Alain Gerber -  qui signe également le livret - sur un double CD, les titres de The Quintessence, New York - Chicago, 1937 - 1941* du Master of swing tournent en boucle depuis deux semaines. Pour sauter dans la nuit, je vous propose Jumpin' At The Woodside suivi de Dance Of The Gremlins puis Swingin' The Blues.
Voilà ce que c'est, on claque les doigts, on esquisse un pas de danse, on se confectionne un coquetèle et on oublie de mentionner les éléments informatifs : l'illustration est le visuel d'une pub années 60 pour un fabricant d'électro-ménager néerlandais très connu. Une info bouleversifiante, j'en suis conscient. ;) Franchement, on s'en tamponne le coquillard du moment que le swing règne...

* Sur l'excellent label Frémeaux et associés

mardi 4 août 2015

Les pochettes de la semaine





Petit hommage pour15minutes au compositeur, arrangeur et chef d'orchestre Frank DeVol.
Source scans
En prime, la bande originale de Krakatoa - East Of Java.
Et pour rebondir sur le commentaire de 16mmfilmcollector - il anime un blog gourmand consacré au cinéBis et autres films de genres -, un extrait de Caprice ou Opération Caprice pour la vf en 1967 dont Frank DeVol a aussi composé la b.o. Dans cette séquence, Doris Day porte une paire de lunettes qui justifient à elles seules sa vision.

lundi 3 août 2015

Toto aime la télé...



... Quand Arte programme Im Lauf Der Zeit/Au fil du temps, dans les salles en 1976. Une histoire de routes allemandes, de cinéma, de side-car et d'amitié - dans le désordre - servie par un noir/blanc inspiré.

Ce soir à 22h45 sur Arte.

Just For Fun


Une jolie silhouette, celle de Debbie Reynolds qui danse sur un jukebox saisie par Richard C. Miller.
Source rafraîchissante

Des envies pour les titres du jukebox ?
Pour faire virevolter Debbie, Debout propose The Fuzz, un instru enlevé par Frank De Vol.

samedi 1 août 2015

Ceux qu'on écoute toujours



Avec l'album Punch The Clock, Elvis Costello faisait une entrée étincelante dans la classe des Songwriters. C'était en 1983. On écoutait Pills And Soap en boucle. Le titre figurait dans la playlist de certains programmateurs de Couleur 3. Parmi eux, Eric Vuille à qui j'envoie un salut amical.

Photos : vers une galerie de portraits de musiciens saisis durant les 80's par Roberta Bayley.

+ Pour rebondir sur le commentaire de Debout : traîner au lit - avec Debbie, sacré Joey ! - en feuilletant des tabloïds ou le programme TV et en buvant des litres de café très noir est une façon agréable de débuter un dimanche d'août. Si on oublie le portable sur la table de nuit, ce petit plaisir n'a pas changé depuis les années 80.

Toto aime l'art (cocorico !)




Sur la plage (1899) et La blanche et la noire (1913), deux toiles de Félix Vallotton vues dans le cadre du bel hommage rendu au peintre vaudois par le Grand Palais à Paris fin 2013 et début 2014.

jeudi 30 juillet 2015

The Night is calling


La beauté troublante de certaines images de guerre. En-haut, des projecteurs antiaériens à Los Angeles en 1942 et une nuit de mars 1945 au-dessus d'Okinawa, théâtre d'opérations du Pacifique.

Très bien la prestation soul de Tom Jones dans Turn On Your Lovelight, merci à Debout.

Source : Magnum et Life

Rien


Que reste-t-il du travail du photographe Cheyco L. et sa Foxy Lady furieusement branchés durant les 80's ? Rien.

COPYRIGHT INFRINGEMENT --.you scanned and published on your sites images out of the monograph Foxy Lady: This without any permision of the artist and in sizes we do not allow on the Internet. There is NO copyright IN the image. This is a serious copyright infringement. We are asking you to take immediatly ALL the images off your sites and blogs.
Copy of removal goes to Google+ and Blogger.
Thank you
YvN MD LeidmannVisuals

En huit ans de blog, c'est une première.
Retournons à nos petits plaisirs.
Sur la b.o., nos amis les Ramones avec le toujours rafraîchissant Rockaway Beach, ce sommet du bubblegum punk. Il ne faut pas oublier que les New-Yorkais étaient des inconditionnels de doo-wop et de fins connaisseurs des groupes de filles 60's. Pop forever ! Et aussi, emblématiques des 80's, The Cars de Ric Ocasek dans Tonight She Comes pour les costards surdimensionnés et les litres de laque et de gel à cheveux. (Hair attack !)

Illustration : Gruau

mercredi 29 juillet 2015

La banane !



Teds on the road, une séquence cruisin' rockab'.

Sur l'auto-radio, Robert Gordon le rocker à la banane en plomb, même si aujourd'hui elle est tombée la banane ;) Ce titre a tout de même plus d'allure.
Snap ! Snap ! Snap !

mardi 28 juillet 2015

Belle (de) nuit


Miss Yvonne de Carlo

Et la b.o. ? Je vous propose un titre extrait du premier album solo de Tom VerlaineOn aimait ses parties de guitare angoissées ET lumineuses.
Kingdom Come sur un disque de chevet en 1979, une excellente cuvée rock.

Deux ans avant, Willy DeVille gravait le superbe Cabretta qui flanqua la trouille aux Stones. L'album était incarné. Un extrait ? Party Girls
me semble bien.